mardi 5 août 2014

Côté Chien : Comment mon chien a pris peur des coups de feu !!

Harlem a commencé à aller en club canin en mai 2013. Dans le club où nous étions, le groupe 2 d'éducation tire des coups de feu afin de désensibiliser les chiens, et du coup, tous les groupes de travail en profitent puisque tous les cours ont lieu le samedi après-midi.


Depuis le mois d'octobre, nous sommes en agility. Harlem n'a jamais eu peur de ces coups de feu pendant les séances et n'y prêtait même pas attention. 

Pourtant, il s'est passé un cours où depuis, il est impossible de travailler tellement il a pris peur.


Pendant une séance, nous regardions les autres couples (chien/maître) avec une copine du club pendant qu'ils faisaient leur parcours. C'est très instructif de voir les autres travailler en agility. Harlem était à 5 m derrière moi. 
Je me rappelle avoir entendu les tirs, comme d'habitude. Puis le chien d'un des membres du groupe d'agility est parti en sucette, ne voulant pas revenir vers son maître et il est parti vers Harlem. Ce chien n'a jamais été à l'aise au club et avait terriblement peur de son maître et des coups de feu. Un maître d'ailleurs pas particulièrement sympathique par dessus le marché, d'un point de vue canin et humain d'ailleurs. Chaque parcours était fait de refus, de fuites, de queue entre les pattes arrières, bref pas de plaisir ni de joie au travail pour ce chien.


Je n'ai pas prêté attention à ce qu'il se passait plus que ça, puisque, pour moi, il n'y avait pas lieu de m’inquiéter pour mon chien. 

Pourtant quand je me suis rapprochée d'Harlem pour le récupérer, je l'ai trouvé bizarre, prostré près du banc où il était attaché. Je l'ai appelé, il est venu mais en hésitant, mort de trouille.


Je l'ai caressé, essayé de le remettre en confiance mais pas terrible. Mon chien avait perdu toute sa joie habituelle. 
Je le mets en place pour le parcours. Normalement, il est dans les starting-block au départ, mais il fait le premier obstacle et se sauve vers la sortie. Je recommence à plusieurs reprises, même réaction. Bon je m'agace, le dispute, mais rien à faire. Puis j'arrête car je sens vraiment qu'il est mal et je commence à perdre patience. 

Plusieurs séances se sont mal passées et toujours cette fuite vers la sortie du terrain. Nous avons essayé sans tir, avec tir, rien à faire. De plus, il a assimilé le terrain d'agility avec cette peur, du coup, plus possible de l’entraîner sur ce terrain.

J'ai donc décidé d'arrêter. Plus mon chien était mal, plus je ressentais ce mal-être, il en était arrivé à me fuir moi, et il est hors de question qu'Harlem soit obligé de faire ses activités sans plaisir en étant aussi mal. Mes idées sur le travail canin est vraiment de le faire dans le plaisir du chien et du couple chien/maître, de créer cette complicité si cher à mes yeux.




Pour y avoir réfléchi des heures et des heures et des heures ... Je me demande toujours ce qu'il s'est réellement passé ce jour là. Il n'a pas seulement peur des tirs, feux d'artifice ou pétard, mais également quand on tape dans nos mains. Ce que nous avons découvert avec mon mari en jouant avec lui dans le jardin.

J'ai envisagé qu'il n'est pas compris pourquoi l'autre chien avait peur, que les tirs ont eu lieu en même temps, j'ai pensé également et malheureusement que ce monsieur ait frappé mon chien ou malmené le sien à coté du mien, que le chien ait voulu mordre Harlem. 

Harlem est très sensible, il l'aurai forcément mal vécu puisque nous, nous ne le frappons pas. Avec mon mari nous avons décidé de prendre rendez-vous avec une comportementaliste pour essayer de comprendre et de travailler sur cette peur. Le bien-être de notre Doggychon est primordial.

Je vous raconterai donc ce rendez-vous lors d'un prochain article. 
N'hésitez pas à mettre vos commentaires si votre chien a aussi des peurs, nous en parlerons ensemble.